TOCCATA

Création 2009 - En tournée de 2009 à 2011 (135 représentations)
Spectacle tout public, à partir de 6 ans
Durée en rue: 45 mn  -  Durée en salle: 70 mn

 

Distribution:
Joan Ramon Graell Gabriel, Mark Dehoux
, Mariana Bevacqua
, Mathilde Sebald
, Damien Gaumet



Aide à la mise en scène: 
Hervé Dartiguelongue
  & Olivier Antoine
Création Lumière: 
David Debrinay

    

Création costumes: 
Luca Paddeu et Clémentine Chevalier

    

Régie: 
Rosemonde Arrambourg (lumière), Eric Rousson (son), Arno Leroy (plateau), Armand barbet et Guillaume Ozanon (version rue)


 

 

 

 

 

 

Honneur à la musique, honneur au cirque et à la virtuosité!  Tout part d'un piano droit tordu, écrasé au sol. Des partitions jonchent le sol. La terre tremble encore d'une quelconque fait-divers. Une troupe improbable débarque, composée d'un compositeur excentrique et fluet, courtisant une diva sculpturale et frivole, un ténor hidalgo titanesque et deux jeunes danseurs acrobates incontrôlables. 
    Après accordage, le spectacle commence, mais là où tout aurait pu bien se passer, la Toccata déraille et plonge dans l'absurde.

    Au programme: Concerto pour piano en vrac et trapèze tordu, gesticulations inspirés, 1001 tours de charmes, sérénade pour un couple pathétique, rodéo sur lustre récalcitrant, démolition de piano... Tout cela en cirque: portés acrobatiques, trapèze washington, jonglage, corde volante, élastiques, cadre coréen, roue cyr, roue allemande et lustre géant.

 

Production:
Association du Boulon Manquant, Cirque Hirsute
Coproduction: La Cascade/maison des arts du cirque et du clown, PCT Dommelhoff
Avec le soutien: du conseil général de la Drôme, du conseil régional Rhône Alpes, de la DRAC Rhône Alpes, de la Spedidam, du Théâtre de Privas, de Quelque p’Arts le SOAR, de la Cascade/maison des arts du cirque et du clown

 

Presse:

« Le spectacle va au-delà de la performance circassienne en nous proposant un étonnant voyage dans un univers baroque où se mêlent une tendresse pleine de poésie, une musique débridée et un humour complètement loufoque ».
La dépèche, 04/02/2011

« Après Bal caustique, le cirque hirsute offre une nouvelle démonstration de son écriture circassienne atypique. Revendiquant pour ce spectacle une inspiration baroque, il mélange les genres avec toute la virtuosité qu'on lui connait. »
La Scène, printemps 2010

« Historiée et pour le moins acrobatique, cette « Toccata » mue en une merveilleuse et jubilatoire fantaisie circassienne »
Télérama sortir, 15/12/2010

« Cirque Hirsute: une compagnie à rebrousse poil. Jolie surprise que le nouveau spectacle du Cirque Hirsute que l'on a pu savourer pleinement, mercredi soir, à la scène nationale de mâcon. Cinq énergumènes se retrouvent au coeur d'un drôle de concert. On est supposé jouer la Toccata, mais le piano est bancal, la scie musicale et le déroulement fatal! (…) L'humour omniprésent n'enlève rien à la magie du moment et à la virtuosité tant artistique que physique de cette bande de joyeux déjanté. »
Journal de Saône et Loire, 22/10/2010

« En choisissant de draper le cirque traditionnel dans un univers baroque flamboyant, le Cirque Hirsute signe avec Toccata une pièce enchanteresse, qui ne renie pas ses origines acrobatiques tout en renouvelant le genre. (...) Aux éléments basiques du cirque, la compagnie apporte un soin remarquable à l'univers baroque dans lequel elle a choisi d'évoluer. Point de monsieur loyal en queue de pie mais une pianiste chanteuse enserrée dans une magnifique robe volumineuse ou une trapéziste drapée comme une fée clochette dans un des voiles scintillant blanc neige. Ajoutez à cela un réel travail sur les lumières, la partition musicale, le chant et un habillage de scène en tentures aux couleurs chaudes. Voilà ce qui fait de Toccata un spectacle complet, qui sans prétention, mais avec talent et raffinement, parsème le plateau (et la salle) de féerie. Sans construire une narration linéaire, la compagnie du Cirque Hirsute distille des pastilles théâtrales dans un exercice circassien très maitrisé. »
Le petit bulletin, 08/12/2010

« Oui quel cirque! Des acteurs extraordinaires dont l'enchainement des mouvements est passé du burlesque à la fantaisie et ce tout en beauté. Une excellente soirée. »
Le Dauphiné, 07/09/2009